LES ARTISTES en 2018




Sous contrat exclusif chez Sony, encore tout auréolé d’une Victoire de la Musique en 2017 et d’un Diapason d'or de l’année 2017 pour son CD Brahms Franck Debussy, avec Victor Julien-Laferrière, violoncelle, Adam Laloum revient à Braine-le-Comte avec « son » Trio Les Esprits …

          Le Trio "Les Esprits"

Les Esprits

Dès leurs toutes premières rencontres, c’est une véritable amitié qui s’installe entre le pianiste Adam Laloum, la violoniste Mi-sa Yang et le violoncelliste Victor Julien-Laferrière. Cette complicité se confirme lors de leur tout premier concert en février 2009.
Ils décident en 2012 de former le trio « Les Esprits ».
Les trois artistes issus du CNSM de Paris suivent la formation de la classe de musique de chambre de Vladimir Mendelssohn puis la classe de maître de Hatto Bayerle (ex-Quatuor Berg).
Ils ont depuis lors eu l’occasion de jouer de nombreux concerts, notamment au Théâtre des Champs Elysées, aux Folles Journées de Nantes et Tokyo, au Théâtre de la Criée à Marseille, au Festival Mecklenburg-Vorpommern, au Festival de Menton, au Festival de Cordes-sur-Ciel, au Festival de Deauville, au Conservatoire d’Art Dramatique de Paris, à Zermatt, au Musée de la Vie Romantique, aux Invalides, au Festival de l’Épau, au Cercle de l’Union Interalliés, au Festival des Pianissimes, aux Soirées Musicales de Tours, etc.
Ils se produisent dans le Triple Concerto de Beethoven à la Salle Gaveau ainsi qu’aux Invalides à Paris.
Le trio se produit en musique de chambre, avec des partenaires tels que les clarinettistes Paul Meyer et Raphaël Sévère, l’altiste Adrien Lamarca.
Le premier disque du Trio les Esprits parait en janvier 2014 pour le label Mirare, et est consacré aux trio n°6 de Beethoven et n°3 de Schumann.
Leur deuxième disque vient de sortir chez Mirare : Brahms, trio n°1 et Dvorak, trio n°4.
Le Trio les Esprits est en résidence à la Fondation Singer-Polignac depuis juillet 2012.

 


          Adam Laloum

Adam Laloum a reçu une reconnaissance internationale en remportant en 2009 le 1er Prix du prestigieux concours Clara Haskil. Il a par la suite rejoint la classe hambourgeoise d’Evgeni Koroliov, Prix Clara Haskil 1977. En 2017, il remporte la Victoire de la Musique dans la catégorie « Instrumentiste de l’Année ».
Dans son actualité en concerto, on note qu’Adam Laloum est le soliste du Deutsches Sinfonieorchester Berlin/Nicholas Collon à la Philharmonie de Berlin, Orchestre de Chambre de Lausanne/Joshua Weilerstein au Festival de Saint-Denis, Orchestre Philharmonique de Radio France/Sir Roger Norrington, Orchestre Philharmonique de Monte Carlo/Alain Altinoglu, Orchestre Philharmonique Royal de Liège/John Neschling, Orchestre de la Suisse Romande/Jonathan Nott, Luzerner Sinfonieorchester/James Gaffigan, Orchestre du Capitole de Toulouse/Joseph Swensen, KBS Symphony Orchestra/Yoël Levy, etc.
Adam se produit également au Théâtre des Champs Elysées, Festival de Verbier, Festival de Lucerne, Wigmore Hall, Herkulessaal de Munich, Festival de la Roque d’Anthéron, Tonhalle Zürich, SWR Schwetzinger Festspiele, Klavier Festival Ruhr, Auditorium du Louvres, Piano à Lyon, Grand Théâtre de Bordeaux, Grand Théâtre d’Avignon, Folles Journées de Nantes, Bilbao, Japon, Festival de Colmar, Festival de Menton, Festival du Périgord Noir, Festival Piano aux Jacobins, Festival de Zermatt, Festival de Bad Kissingen, Société Chopin de Bern, Palais des Beaux-arts de Bruxelles, Mecklenburg-Vorpommern Festival, etc…
Né le 25 février 1987, Adam Laloum commence le piano à l’âge de dix ans. Il poursuit ses études musicales au Conservatoire de Toulouse avant d’intégrer le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris en 2002 dans la classe de Michel Béroff. Il obtient son Diplôme de formation supérieure de piano en juin 2006 et poursuit un cycle de perfectionnement au CNSM de Lyon dans la classe de Géry Moutier.
Il a l’occasion de travailler avec des orchestres tels que le l’Orchestre de Paris, le Deutsches Sinfonieorchester de Berlin, l’Orchestre du Mariinsky, l‘Orchestre de Chambre de Lausanne, l’Orchestre du Capitole de Toulouse, l’Orchestre National d’Ile de France, le Russian National Philharmonic Orchestra, le Sinfonia Varsovia, l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie, l’Orchestre National de Lille, l’Orchestre du SWR de Stuttgart, l’Orchestre National de Bordeaux-Aquitaine, l‘Orchestre Philharmonique de Strasbourg, l’Orchestre National de Montpellier, l’Orchestre de Cannes, l’Orchestre Philharmonique de Kiev, sous la direction de chefs tels que Valery Gergiev, Jesus Lopez Cobos, Sir Roger Norrington, Alain Altinoglu, John Neschling, Cornelius Meister, Kazuki Yamada, Joshua Weilerstein, Nicholas Collon, Ion Marin, etc.
Après un premier disque « Brahms » salué par la critique pour le Label Mirare, le suivant sort en 2013 et est consacré à deux œuvres de Schumann : la Grande Humoreque op.20 et la Sonate n°1, op.11. Cet enregistrement reçoit le « Diapason d’or de l’année 2014 », le « Grand Prix de l’Académie Charles Cros », « ffff » de Télérama, et en Allemagne la plus haute distinction du magazine Fono Forum.
Musicien de chambre passionné, Adam fonde en parallèle à sa carrière de soliste, un trio avec piano, le « Trio les Esprits » avec ses partenaires la violoniste Mi-sa Yang et le violoncelliste Victor Julien-Laferrière. Leur premier enregistrement est gratifié par le magazine The Strad du « The Strad Recommends ».
Son CD enregistré avec le clarinettiste Raphaël Sévère et le violoncelliste Victor Julien-Laferrière, consacré aux deux Sonates et au trio avec clarinette de Brahms, a reçu le « Diapason d’or de l’Année 2015 » et ffff de Télérama.
Son CD enregistré avec le violoncelliste Victor Julien-Laferrière – Brahms, Franck, Debussy – vient de recevoir un Diapason d’or de l’année 2017.
Adam est le co-fondateur et directeur artistique du festival des Pages Musicales de Lagrasse depuis 2015, un festival consacré au répertoire de musique de chambre.

 


          Mi-Sa Yang

Violoniste d’origine coréenne, Mi-Sa Yang est née et a grandi à Osaka, au Japon. Mi-Sa est admise au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris (CNSDMP) en musique de chambre après avoir terminé ses études avec Olivier Charlier et Jean-Jacques Kantorow en cycle de Perfectionnement « Violon Concertiste » au CNSMDP.
Mi-Sa a été primée à divers concours internationaux : 1er Prix au Concours International Yehudi Menuhin pour jeunes violonistes en 2000. 3e Prix et Prix spécial du jury au Concours International de Musique de Sendai en 2001. 1er Prix en trio (piano, violon et violoncelle) au 55e Concours International de Musique Maria Canals de Barcelone en 2009.
Depuis ses débuts avec orchestre à l’âge de 12 ans au Japon, elle joue avec de prestigieuses formations (Suk Chamber Orchestra, London Mozart Players, Sendaï Philharmonic Orchestra, Tokyo Symphony Orchestra, New Japan Philharmonic, Osaka Philharmonic Orchestra, Kyoto Symphony Orchestra, Kansai Philharmonic Orchestra, Century Orchestra Osaka etc.), en même temps qu’elle se produit en récital. Ses interprétations lui ont valu une grande estime de la presse et de la critique.
En mars 2008, elle a fait ses débuts comme soliste en Europe en interprétant le concerto de Reynaldo Hahn avec l’Orquesta Ciudad de Granada.
En outre, Mi-Sa Yang a toujours voulu cultiver son talent de chambriste grâce à de nombreux concerts : Récitals de printemps organisés par l’Académie Maurice Ravel, Fêtes musicales en Touraine, La Roque d’Anthéron, Musique de chambre à Giverny, Festival Musique sur Ciel, Août Musical Deauville, Festival de Pâques de Deauville, Festival de l’Épau, Kuhmo Chamber Music en Finlande, La Folle Journée au Japon (Tokyo), Saison musicale du musée de l’Armée à l’Hôtel National des Invalides…
Elle a fondé avec Adam Laloum et Victor Julien-Laferrière le trio avec piano Trio Les Esprits avec lequel elle se produit au Théâtre des Champs Elysées, à la Folle Journée du Nantes, au Théâtre d’Arras, au Théâtre de la Criée à Marseille, à Radio France dans le cadre de l’émission de Stéphane Goldet « Lettres Intimes », au Théâtre de Saint-Nazaire, aux Soirées Musicales de Tours, au Festival de Menton, aux Nuits Musicales du Morbihan, etc.
Leur premier disque est sorti en 2014 et le deuxième en 2017 sur le label Mirare.
Depuis 2014, elle est membre du Quatuor Ardeo. Sélectionnées par ECHO « Rising Star » 2014, elles ont jouée dans les plus prestigieuses salles européennes comme le Concertgebouw d’Amsterdam, le Wiener Konzerthaus , la Philharmonie de paris, la Kölner Philharmonie etc..

 


          Victor Julien-Laferrière
                                     Premier Prix du Concours Reine Elisabeth 2017

Né à Paris en 1990, Victor Julien-Laferrière débute le violoncelle avec René Benedetti, puis étudie successivement avec Roland Pidoux au Conservatoire de Paris, Heinrich Schiff à l’Université de Vienne et Clemens Hagen au Mozarteum de Salzbourg.
Parallèlement, il prend part de 2005 à 2011 à l’International Music Academy Switzerland de Seiji Ozawa.

En 2017 il remporte le 1er Prix du Concours Reine Elisabeth à Bruxelles, après avoir remporté le 1er Prix ainsi que les deux prix spéciaux au Concours International du Printemps de Prague 2012.
Il vient de remporter la Victoire de la Musique 2018 dans la catégorie « instruments ».

Il a l’occasion de se produire en soliste avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Orchestre National de Belgique, le Brussels Philharmonic, l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie, le State Hermitage Orchestra de St Pétersbourg, l’Orchestre National d’Ile de France, le Slovak State Philharmonic Orchestra ainsi qu’avec le Czech Chamber Orchestra Pardubice, Pilsen Radio Philharmonic Orchestra, ou encore le Bogota Philharmonic.
Il est par ailleurs l’invitédu Théâtre des Champs Elysées, de l’Auditorium du Louvre, du Palais des Beaux-Arts et Flagey à Bruxelles, du KKL de Lucerne, de l’Opéra de Dijon, des festivals des Sommets Musicaux de Gstaad, Mecklenburg-Vorpommern, Radio France et Montpellier, Kuhmo, de Pâques d’Aix-en-Provence, de Deauville, de Besançon, de l’Orangerie de Sceau, de l’Autunno Musicale di Caserta, du Printemps de Prague, Al Bustan, Ticino Musica à Lugano, des Folles Journées de Nantes et Tokyo,. Il joue aux côtés d’Augustin Dumay, Renaud Capuçon, Adam Laloum, Jonas Vitaud, Raphaël Sévère, Lise Berthaud, du Quatuor Strada, etc.
Il a fondé en compagnie d’Adam Laloum et Mi-Sa Yang le trio avec piano « Trio les Esprits ».
Son enregistrement consacré aux deux Sonates pour clarinette et piano et au trio avec clarinette de Brahms (Mirare) avec le clarinettiste Raphaël Sévère et le pianiste Adam Laloum a reçu un Diapason d’or de l’Année 2015 et ffff de Télérama.
Son tout dernier disque, en sonates avec Adam Laloum – Brahms, Franck, Debussy – a également reçu un Diapason d’or, CHOC de Classica et ffff de Télérama et vient de recevoir un Diapason d’or de l’année 2017.

Victor Julien-Laferrière est soutenu par le Fonds Instrumental Français, est lauréat de la Fondation Groupe Banque populaire, et s’est vu décerner les Prix de la Fondation Safran pour la Musique 2013 et de la Fondation Oulmont 2012. Il a fait partie des nominés aux Victoires de la Musique Classique 2013 dans la catégorie Révélation Soliste Instrumental.