Historique

Né du rêve d’Anne-Marie Potvin, alors notaire, et fidèle adepte du festival de Saint-Riquier en Picardie où a germé l’idée de créer un festival dans sa région en Belgique, le festival d’Horrues est devenu un événement musical important dans le paysage culturel belge.

Création donc de l’Eté musical d’Horrues par Anne-Marie Potvin en 1993.

Le pianiste Mikhaïl Rudy, russe, qui a acquis la nationalité française, et alors directeur artistique du festival de Saint-Riquier, accepte de l’aider de ses conseils.
Il en assurera la direction artistique durant trois ans, avant d’en lâcher les rênes à Anne-Marie Potvin.

Débutant prudemment avec deux récitals de pianos donnés à Horrues par Mikhaïl Rudy, le festival a grandi peu à peu.

L’objectif, imaginé par Mikhaïl Rudy, est de ne pas dépasser cinq à six concerts.

Mais l’intrépide et passionnée Anne-Marie Potvin n’hésite pas, à l’occasion, de programmer 7 concerts…

De deux concerts en 1993, lors de sa création, le festival passe à trois concerts en 1995, quatre en 1997, cinq en 1998.
Et même jusqu’à sept concerts en 2001… C’est la belle histoire du concert offert par Louis Langrée, le chef français, fidèle au rendez-vous chaque année à Braine-le-Comte, à l’occasion de sa nomination en tant que directeur musical de l’Orchestre Philharmonique de Liège. La belle histoire du « Septième jour »…

Sept concerts également, à l’occasion du 15ème anniversaire en 2007.

En 2008, sept concerts également.

En 2009, le festival est ébranlé par la crise économique. Quatre concerts de musique de chambre à Horrues.

En 2010, cinq concerts à Horrues.

En 2011, cinq concerts à Horrues.

En 2012, le festival fête son vingtième anniversaire.
Six concerts : cinq concerts de piano et musique de chambre à Horrues et un concert symphonique  à Braine-le-Comte.

L’Eté musical d’Horrues, créé par Anne-Marie Potvin en 1993, est une initiative strictement privée mais recevant des subventions d’institutions publiques, Ministère de la Communauté française (Culture), la Présidence du gouvernement Wallon, le Ministère du tourisme, WBI (Wallonie-Bruxelles International), de la Loterie Nationale, de la banque Belfius, de la Province de Hainaut et de l’Ambassade de France.
Plusieurs mécènes privés soutiennent également le festival.
Beaucoup de ces concerts furent enregistrés par la RTBF Musiq’3, captations avec plusieurs diffusions en Union Européenne des Radios, en direct ou en différé.
L’Eté musical d’Horrues est constitué en ASBL, Anne-Marie Potvin en est la présidente et Claude Jottrand ainsi que Julien Manceaux en sont les administrateurs